Vous vous trouvez dans: >> Accueil >> Histoire...
( INFO VALPARAÍSO )
( CARTE INTERACTIVE )
( QUI SOMMES-NOUS )
( CITY TOURS )
___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Choisissez votre langue

 

Trouvez...

>> City Tours
>> Accueil
>> Info Valparaíso
>> Carte Interactive
>> Photographies
>> Qui sommes-nous

 


HISTOIRE DE SPLENDEUR ET NOSTALGIE

La nostalgie est restée pour toujours dans ce port parce que l'histoire à défeuillé ses pages jaunâtres par les rues. Découverte en 1536 par le capitan espagnol Don Juan de Saavedra, qui est arrivé par terre essayant de trouver les navires envoyés par Diego de Almagro comme partie de son expédition de conquête. Il trouve la caravelle “Santiaguillo”, ancrée dans la petite baie de Quintil et dénomine “Valparaíso” à tout l'endroit pour rendre hommage a Valparaíso (Valle Paraíso – Vallée paradis) de Cuenca – España.
Valparaíso a scellé son destin lié à la mer. Il a grandit comme un village et peu à peu il est devenu important. Déjà dans le siècle XIX, Valparaíso se transforma en un endroit agité d'activité économique, en un des principaux ports du Pacifique, un arrêt obligatoire après de traverser le Cap Horn et un tremplin pour arriver aux côtes d'Amérique du Nord. La ville s'agrandi et s'agite, devenant une ville cosmopolite et dynamique très peuplée.

Réserver votre Ruta Valparaíso

Liens Relatifs

Voyez des vieilles photos de Valparaíso ...>>


Visitez des vieilles cartes postales de Valparaíso ...>>


Visitez plus sur l'Histoire de Valparaíso ...>>



Les immigrants, avec les influences esthétiques particulières de leurs pays et avec les souvenirs de leurs terres, modelèrent un espace et une forme qui caractérise l'ancien Valparaíso. Ce halo de romanticisme, de tradition, lui attribut un caractère nostalgique, qui nourrit l'âme des poètes et artistes qui se rejoignent dans les cafés et dans les bars pour développer la vie intellectuelle ensemble avec la vie bohème. Charles Darwin a été à Valparaíso après traverser le Cap Horn; l'écrivain nicaraguayen Rubén Darío a travaillé comme fonctionnaire de la douane de Valparaíso, et il se dit que cette expérience a inspiré son livre “Azul”; Pablo Neruda a construit a Valparaíso une de ses maisons délirantes, appelée “La Sebastiana” où le poète enflait les voiles de sa poésie avec le vent de l'inspiration .

 

 

Réserver votre Ruta Valparaíso

 

Liens Relatifs

Voyez plus sur Darwin et son séjour au Chili ...>>


Voyez plus sur Rubén Darío au Chili...>>


Visitez "La Sebastiana", la maison de Pablo Neruda à Valparaíso ...>>

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Ligne de temps ( Les renseignements historiques et les dates publiées sont seulement une référence )

La rade de Valparaíso était habitée par les indiens Changos qui la connaissaient par le nom de vallée de Alimapu (Terre Brulée) et baie de Quintil. Les Changos se dédiaient a la pêche et a la récollection de fruits de mer et habitaient les pentes des collines qui étaient près des endroits et plages où ils péchaient. Ils pratiquaient le troc avec les cultures de l'intérieur, particulièrement pour obtenir de la poterie, puisque les peuples recolecteurs sont errants et généralement ne produisent pas de poterie. On les connait aussi comme la culture des coquillages . Ils étaient les habitants originels de Valparaíso et apartenaient au secteur Sud de l'empire Inca.

1536:
Le “Santiaguillo” atterrie dans la baie de Valparaíso (Quintil), qui faisait part d'une flottille de caravelles qui apportait des provisions pour le premier poste-avancé de Diego de Almagro, commissionné par le vice-roi de Pérou de conquérir le Chili.

La flottille est en charge de Don Alonso de Quinteros qui atterrie dans la baie de Cancanicagua (aujourd'hui Quinteros) et le Santiaguillo avance vers le Sud et il est rencontré par terre par Don Juan de Saavedra qui est reconnu comme le découvreur du secteur.

 

1544:
Pedro de Valdivia, conquérant espagnol, fonde Santiago en 1541 et le 13 de septembre désigne Valparaíso “port naturel de Santiago” et nomme Juan Bautista Pastene - marin génois – premier lieutenant dans le Sud territorial et premier fonctionnaire public de la vallée de Quintil.

Voyez plus sur la conquête du Chili...>>




 




1552:
La situation géographique privilégiée de Valparaíso aide la consolidation du procès de fondation des nouvelles terres concédées au roi d'Espagne, donc, en novembre 1552, on ordonne la construction d'un port dans la baie. Un petit village commence a grandir, mais ses mouvements et activités sont très faibles. Ceci se doit principalement à que Lima et son port naturel, El Callao, enclaves important du vice-royaume du Pérou, exercent un monopole qui a une influence négative sur la gestion commerciale de Valparaíso.


 

1559:
Un esquisse de ville commence à se dessiner, une chapelle est érigée dans l'endroit où se trouve maintenant l'église La Matriz. Dans cette époque, tout l'endroit se trouvait très proche de la côte et quelques greniers et petites maisons surgissent.

 

 



 

1578:
Le petit village espagnol, avec seulement quelques entrepôts fournies de viande salée, lard, farine et d'autres produits pour envoyer au Pérou, reçoit la visite du premier corsaire anglais. Nulle moins que le redoutable et fameux Francis Drake, qui passe outre, mais est informé à Quinteros par un indien de la présence d'or à Valparaíso. Drake arrive au port le 5 décembre trouvant le navire d'un commerçant qui possédait une quantité de 25.000 pesos en poudre d'or apporté de la ville de Valdivia. La surprise fut totale et la population s'est enfuit, laissant le champ libre aux pirates anglais, qui ont volé toutes les provisions et les verres sacrés de la chapelle. Francis Drake a quitté le port le 8 de décembre ramenant avec lui le navire qu'il a pris en assaut comme partie du butin .

L'arrivé de Drake a inauguré le début de l'ère des pirates et corsaires a Valparaíso, particulièrement anglais et hollandais.

Voyez plus sur Francis Drake ...>>

1587:
Les aventures de Drake enthousiasment à Thomas Cavendish, un aristocrate anglais qui avait dilapidé sa fortune et avec l'intention de la récupérer, achete un navire et monte une expédition avec commission de “corse” qui lève l'encre du port de Plymouth l'année 1586, arrivant un an après à nos côtes. Quand il est passé par Valparaíso, le port était couvert d'une brume, donc il a continué jusqu'à Quinteros essayant d'attaquer ce port sans fortune et encre pendant 10 jours. Après il est parti vers le nord en direction du Pérou.

Voyez plus sur Thomas Cavendish ...>>

1594:
Richard Hawkins était un autre pirate et corsaire anglais expérimenté qui a passé par notre port. Fils de John Hawkins – ex-marchand d'esclaves, pirate et corsaire expérimenté – marin qui a pratiquement entrainé Francis Drake.

Richard Hawkins a continué l'œuvre de son père, l'a accompagné dans plusieurs aventures où Drake a aussi participé, comme l'attaque d'une armée invincible. En 1593 il s'est embarqué dans un vaisseau baptizé le “Dainty” par la Reine Isabel , dans une longue expédition pirate aux côtes d'Amérique du Sud. Après traverser l'étroit de Magellan, il a saccagé Valparaíso. Il a été arrêté pendant un temps au Pérou après de se rendre à six navires espagnols. Il a été libérer en 1602 en retour d'une rançon de 3.000 livres. En 1603 il a été nommé chevalier et a dédier deux années a écrire “Observation on His Voyage into the South Seas”

Voyez plus sur John Hawkins et Richard Hawkins ...>>

1600:
Le 13 septembre 1599 le corsaire hollandais Oliver Van Noort a levé l'ancre de Goerce. Il fut le premier hollandais à circumnaviguer le monde. Van Noort attaque Valparaíso l'année 1600 brulant trois navires et capturant trois autres. Il a agit avec cruauté, exécutant trente marins espagnols qu'il a pris prisonniers, conservant seulement un navigateur pour le guier jusqu'au Pérou, et l'a simplement jeté à la mer quand il ne lui était plus utile. Antérieurement, près de Concepción, Van Noort avait attaqué un navire appelé “El Buen Jesús”. Avant d'être attrapé, le capitan a lancé son trésor à la mer et l'hollandais n'a pas su jusqu'à beaucoup après sa perte.

Voyez plus sur Oliver Van Noort ...>>

1615:
En août 1614, le corsaire allemand qui travaillait au service d'Hollande George de Spielberg (appelé Joris Van Spielbergen) lève l'encre du port de Texel avec une flotte de six navires et ancre dans le port de Valparaíso en 1615. Il avait été informé par un des capitans de ses navires de la présence de lumières et du son lointain d'une corne . Deux-cents hommes ont débarqué et attaqué le village constitué de trois misérables bâtiments. Les Espagnols se sont défendus en tirant contre les canots de débarquement cachés derrière les rochers, s'enfuyant ensuite vers les crevasses des collines. L'hollandais s'embarque et bombarde la plage, constituant le premier bombardement souffert par Valparaíso.

1621:
Un gravé du bombardement apparaît publié en Amsterdam, constituant la première vue de la baie, qui à sa fois a été utilisée plus tard pour la publication du premier mappe de Valparaíso.

 

 

 

 

 

 

1646:
On publie en Rome “Histórica Relación del Reyno de Chile”, œuvre du jésuite Alonso de Ovalle, avec le premier mappe de Valparaíso, qui répète, presque avec exactitude, le contour de la côte du gravé hollandais; pourtant on considère que celui-ci a été utilisé comme base pour son tracement. Le gravé est pratiquement un plan de bataille, pendant que le plan de Ovalle est plus idealisé, où deux églises apparaissent (Matriz et San Agustin) et une petite peuplade.

 

1676:
La construction du château “De La Concepción” commence”.

1682:
Une des plus grandes conséquences des visites des corsaires est la déclaration de Valparaíso comme “Place Forte”, ce qui marque le début de la construction de plusieurs châteaux et forts. Ces emplacements n'ont jamais tiré un seul coup.

1684:
On commence la construction du château San José face à la baie de Valparaíso, ce qui donne une grande identité au secteur.

1762:
Fort de San Antonio, au Sud de la baie.

1791:
Ambrosio O'Higgins, Barón de Vallenary et gouverneur du Chili, établi à Valparaíso le premier conseil municipal le 17 Avril et nomme “Nuestra Señora de las Mercedes de Puerto Claro” comme la patronne de Valparaíso. En plus, le nom de la patronne est proposé comme nom pour la ville.
Les voisin n'acceptent pas et se plaignent au Roi d'Espagne pour conserver le nom de Valparaíso, ce que le Roi ratifie avec le brevet royal de 1802, déclarant Valparaíso nom officiel.

1799:
Fort Barón

1811:
Le premier Congrès National est formé et s'inaugure dans l'atrium de l'église la Matriz. Ce congrès ratifie l'approbation du brevet royale de 1802 et l'approuve par décret le 9 août 1811. Le 28 novembre 1811 le Conseil de Valparaíso prends connaissance et ordonne appliquer l'ordre avec le titre de “Ville Très Noble et Illustre”. L'écu de la ville est constitué où apparaît la patronne de la ville sur un château insertée dans un aigle qui représente l'aigle de Saint Jean, de l'écu des rois catholiques.

 

1818:
Le 10 octobre, la première escadre national lève l'encre de Valparaíso, projet lancé par Bernardo O'Higgins, qui comprenait qu'une force marine de guerre pour garantir la souveraineté a partir de la mer, serait fondamental pour assurer les procès d'indépendance qui se développaient. Il avait obtenue cette vision maritime pendant ces études en Angleterre où il contempla la réalité d'un pays maritime comme Angleterre pendant l'époque des guerres de Napoléon.
Cette première escadre national commandée par Manuel Blanco Encalada, était conformée par les suivants navires:

Vaisseau San Martín – 60 cannons – 492 hommes
Frégate Lautaro – 46 cannons – 353 hommes
Corvette Chacabuco – 20 cannons – 154 hommes
Brigantin Araucano – 16 cannons – 110 hommes.

Visitez le Musée Naval de Valparaíso...>>

1818:
Le novembre 28 Lord Thomas Alexander Cochrane arrive a Valparaíso, qui adhère a l'escadre nationale. Nommé vice-amiral et commandant en chef de la naissante armée, il professionnalisera l'activité, laissant son empreinte dans la marine chilienne.

Voyez plus sur Lord Thomas Alexander Cochrane ...>>

 

 

 

1827:
Le 12 septembre est fondé le journal El Mercurio par Pedro Félix Vicuña et Thomas Wells.
À la date, El Mercurio est le journal en espagnol de tirage ininterrompu le plus ancien du monde.

Voyez plus sur l'histoire du journal "El Mercurio" ...>>

Lisez le journal El Mercurio de Valparaíso ...>>

1840:
Le 15 septembre les vapeurs “Perú” et “Chile” qui appartenait à la “Pacific Steam Navigation Company”, la première entreprise de marine marchande, gestion de l'important homme d'affaires étatsunien William Wheelright, arrivent à Valparaíso.

 

1848:
Le 19 août, on connaît la découverte d'or en Californie à travers l'arrivé d'un brigantin national. Le Chili participe de cette fièvre avec le départ d'aventuriers nationales qui avaient certaine expérience en mines et laveries, et qui, pour cette même raison, déchainaient l'envie des “gringos”, qui les assautaient sans cesse. L'excellente position navière du Chili donnait une grande alternative pour transporter les aventuriers, spécialement tous les européens qui atterrissaient à Valparaíso après traverser le Cap Horn. Beaucoup de ces aventuriers européens qui atterrissaient à Valparaíso n'ont pas continué leur voyage, restant dans la ville qui leur offrait des grandes possibilités de commerce et développement.

Un des bandits mythiques de cette époque en Californie est “Joaquín Murieta”. Bien que la théorie sur son origine plus accepté est qu'il aurait été mexicain, il y en a aussi une qui propose qu'il serait originaire de Quillota (ville chilienne). Marié avec une mexicaine qui fut violée, plus le fait que son frère a été assassiné dans un assaut en Californie, le transforme en le pire et plus cherché bandit de son époque.

Voyez plus sur la découverte de l'or en Californie ...>>

Participez de la Ruée vers l'Or en Californie (en Anglais) ...>>

Voyez plus sur Joaquín Murieta ...>>

"La Hija de la Fortuna" (La Fille du Destin) de Isabel Allende ...>>

1866:
Étant le Chili involucré dans un conflit armé contre Espagne, le 31 de Mars une escadre espagnole commandée par le capitan de navire Casto Méndez Núñez a bombardé pendant trois heures le port de Valparaíso, détruisant grande partie des dépôts et les bâtiments récemment construits . Peu avant le bombardement, les habitants ont abandonné la ville, mais ont observé le bombardement dès les collines.

Voyez plus sur le bombardement de Valparaíso ...>>

1866:
Le 6 mai, l'ingénieur Karl Flach lança a la mer un sous-marin d'acier de forme cylindrique imitant un poisson avec la queue coupée. “A neuf heure du matin sonnant, Flach, son fils, quatre allemands, deux français et deux chiliens sont montés à bord et les écoutilles se sont fermés. Le sous-marin a exécuté plusieurs manœuvres, d'abord dans la superficie et après se submergeant et émergeant de forme successive. Malheureusement, dans une de ces immersions, le vaisseau n'est plus sortit, au sein de l'horreur et la consternation des nombreux spectateurs qui s'étaient rassemblés pour admirer cette invention tellement spect aculaire".

Voyez tout sur la chasse du sous-marin Flach ...>>

1883:
Le premier décembre s'inaugure le premier ascenseur de Valparaíso dans la colline Concepción, qui fonctionnait avec un système de balance d'eau. L'inauguration fut animée et compta avec la présence du maire de l'époque, l'inventeur de l'ascenseur et plusieurs autorités, qui, craintives, ont abordé les deux chars qui se sont détenus lorsque ils sont passé un à côté de l'autre pour que les autorités échangent leurs verres de champagne à travers les fenêtres .

Voyez les ascenseurs municipaux ...>>

Voyez les ascenseurs de la Compañía de Ascensores de Valparaíso (Compagnie d'Ascenseurs de Valparaíso) ...>>

 

1906:
Le 16 août eût lieu le terrible tremblement de terre qui a flagellé Valparaíso; on calcule qu'il a atteint une intensité de 8,6º dans l'échèle de Richter. Le séisme aurait laissé une quantité de 2000 morts. La ville a été presque totalment détruite juste au moment où elle s'était établi comme un important centre commercial du Pacifique Sud.

Voyez des photographies de la ville après le tremblement de terre ...>>

 

1914:
Le 15 août, le premier navire, le vaisseau “ Ancón" traverse le Canal de Panama, inaugurant cette grande œuvre d'ingénierie. L'habilitation de ce canal affectera beaucoup le flux de navires qui faisait auparavant la route par le Cap Horne, avec Valparaíso comme un important port du Pacifique Sud. Dès ce moment, Valparaíso commencera à décroître peu à peu son activité et la ville s'immerge peu à peu dans une léthargie. Le concept “port de nostalgies”, où on remémore des temps meilleurs, se transformera en partie de l'identité de la ville. La décadence devient partie du paysage, les vieilles choses, la ruine, la rouille, tout est détenu et endormi, en rêvant aux temps meilleurs.

Visitez le Canal de Panama ...>>

2003:
Le 2 juillet, le Comité Éxécutif de l'Organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Culture et la Science, UNESCO, a résolu déclarer une zone de Valparaíso Patrimoine Culturel de l'Humanité. Cette nomination réveille nouvellement la ville, qui s'ouvre à une nouvelle activité; le tourisme. Tout l'héritage européen, les ascenseurs, les coins et les ruelles, les escaliers interminables et le fer rouillé deviennent une attraction touristique. Ceci a coïncidé avec l'élévation d'arrivée de croiseurs de luxe dans le port. Le port commence a reprendre l'activité, les maisons recommencent à montrer des couleurs sur leurs murs, les quartiers patrimoniales s'embellissent et les ascenseurs sont maintenant les acteurs principaux de la nouvelle activité.

Voyez des caméras en ligne de Valparaíso ...>>

Déplacer vous vers cette direction > > > > > >

Ruta Valparaíso
Valparaiso - Chili
Conception et réalization
City Tours privés - Circuits Touristiques - Guides Locaux
Personnes, groupes, compagnies, écoliers, étudiants en échange, universitaires et
Services de Guides de Tourisme Free Lance Espagnol, Anglais, Français, Portuguais
Information sur la ville
info@rutavalparaiso.cl
56- 998443958